n°49 – 2016 – Sommaire

Réception et valorisation des biens culturels

Apparu à la fin du dix-septième siècle,  l’amateur devient rapidement une figure centrale dans les mondes de l’art de l’Ancien Régime — au point d’incarner la norme du bon goût dans les institutions monarchiques. Plus largement, la figure de l’amateur met en lumière des formes nouvelles de mobilité sociale, même éphémères, dans la France d’Ancien Régime. En se définissant comme «amateurs», des individus issus d’horizons sociaux très différents (nobles, élites de la finance, élites culturelles, marchands) parviennent à constituer des communautés de goût qui témoignent de la force nouvelle du rapport à l’art. Figure emblématique du siècle des Lumières, l’amateur montre que l’art peut transformer la société. L’article propose d’éclairer ce moment inaugural dans l’histoire de l’amateur en mettant en lumière le rapport ambivalent et souvent polémique entre ces communautés de goût, fabriquées dans des sociabilités restreintes, et l’espace public de la critique qui naît avec les Salons du Louvre. Il montre enfin la dimension cognitive du goût dans les pratiques artistiques des amateurs: le goût n’était pas seulement un facteur de distinction ni d’identification sociale, c’était aussi la manifestation d’un savoir nouveau sur l’art et les artistes. Les amateurs jouèrent ainsi un rôle central dans la fabrique du canon artistique, comme le montre l’exemple de Rembrandt — artiste méprisé par les théoriciens, mais acclamé par les amateurs qui n’eurent de cesse de le collectionner, de le copier — au point de devenir l’incarnation du génie artistique.

Sommaire

Pierig Humeau et Wenceslas Lizé

Introduction
La contribution des publics à la production de la valeur culturelle

Charlotte Guichard

Les amateurs au XVIIIe siècle : reconnaissance et canon artistique

Samuel Coavoux

Reconnaître un chef-d’œuvre
L’influence du statut d’une œuvre dans l’allocation de l’attention des visiteurs au musée d’art

Maïa Drouard

Une consécration du patrimoine sans l’État
Experts associatifs et nouvelles formes de labellisation de l’habitat ?

Juliette Dalbavie

Consacrer la chanson ou l’oublier :
ethnographie des conventions de disques

Alice Aterianus-Owanga

« Groupie love » :
du rôle de quelques agents féminins dans la construction de la notoriété chez les rappeurs de Libreville

Wenceslas Lizé

Une micro-économie des biens symboliques
Hiérarchisation des valeurs musicales et construction du goût au sein d’un cercle de jazzophiles

Modesto Gayo

L’historicité de la consécration culturelle des goûts musicaux au Chili et au Royaume-Uni

n°47-48 – 2015 – Sommaire

Sur Bourdieu

Sommaire

PIERRE BOURDIEU

DISCOURS DE RÉCEPTION DE LA MÉDAILLE D’OR DU CNRS

LOÏC WACQUANT

BOURDIEU 1993 :
UNE ÉTUDE DE CAS SUR LA CONSÉCRATION SCIENTIFIQUE

REMI LENOIR

LE DIT ET L’ÉCRIT CHEZ PIERRE BOURDIEU
SUR L’ÉDITION DES COURS DE BOURDIEU AU COLLÈGE DE FRANCE

PATRICK CHAMPAGNE

LE PROBLÈME DE LA DOMINATION chez PIERRE BOURDIEU dans SUR L’ÉTAT

Pierre Bourdieu
(intervention retranscrite par Remi Lenoir)

Document : Crise de L’État ou crise des agents de l’État ?

GÉRARD MAUGER

SUR LES REPRÉSENTATIONS DES CLASSES POPULAIRES :
DE MARX À BOURDIEU

RÉMI LENOIR

« QU’EST CE QUE LIRE UN AUTEUR ? »
LA LECTURE DE L’ŒUVRE DE MARCEL MAUSS PAR PIERRE BOURDIEU

GASPARD FONTBONNE

BOURDIEU LECTEUR DE WITTGENSTEIN

Pierre Bourdieu
(réponses retranscrites par Lucien Braun)

Réponses « improvisées » aux Presses Universitaires de Strasbourg

REMI LENOIR

LA NOTION DE CAPITAL SOCIAL DANS L’ŒUVRE DE PIERRE BOURDIEU

ROSE-MARIE LAGRAVE

LA DOMINATION MASCULINE ENCORE

LOUIS PINTO

EN QUEL SENS LA SOCIOLOGIE DE PIERRE BOURDIEU PEUT-ELLE ÊTRE DITE CRITIQUE

André Rapini

Spatialiser Pierre Bourdieu En Algérie :
Terrain social, terrain d’enquête, terrain de guerre

CHRISTIAN DE MONTLIBERT

L’EN-DEÇÀ POLITIQUE DANS L’ŒUVRE ALGÉRIENNE DE PIERRE BOURDIEU OU LES TROIS COMBATS DU JEUNE PIERRE BOURDIEU

Jacques Budin
s’entretien avec Tassadit Yacine

Retour sur l’Algérie au temps des camps de regroupement
Souvenirs d’un étudiant enquêteur dans l’équipe Bourdieu-Sayad

PIERRE DIAS & THIERRY RAMADIER

L’ESPACE GÉOGRAPHIQUE COMME « CHAMP REPRÉSENTATIONNEL » :
LES REPRÉSENTATIONS SOCIO-SPATIALES DE STRASBOURG

RS-47-48-introduction