n°47-48 – 2015 – 04

LE PROBLÈME DE LA DOMINATION chez PIERRE BOURDIEU dans SUR L’ÉTAT

PATRICK CHAMPAGNE

Dans les cours du collège de France qu’il a consacré à la genèse de l’État, Bourdieu va poursuivre une œuvre dont l’enjeu théorique est en réalité de rendre compte de ce qu’il appelle « le paradoxe de la doxa », c’est-à-dire le fait que l’ordre établi se perpétue aussi facilement. Si ce que l’on nomme « État » est bien au cœur des phénomènes de domination, son analyse va se révéler être particulièrement difficile dans la mesure où, pour penser l’État nous n’avons qu’une pensée d’État. Conformément à sa méthode, Bourdieu va successivement mobiliser les concepts d’habitus, de capital et de champ et, la différence de Norbert Elias, montrer qu’il faut avant tout définir L’État comme l’institution ayant le monopole de la violence symbolique légitime.

RS-47-48-04

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *