n°41-42 – 2011

L’essor de la formation continue

SOMMAIRE

Emmanuel de Lescure, [Introduction]De la « seconde chance » à la « sécurisation des parcours professionnels ». Les ambivalences du développement de la formation continue

Philippe Fritsch,  Les sciences humaines et sociales dans l’import-export de l’éducation permanente

Paul Arnault, Travail pédagogique tertiaire et géopolitique. Sociogenèse des Training groups en France (1946-1956)

Hélène Stevens, De l’intervention psychosociologique au « développement personnel » dans l’entreprise. Esquisse d’une généalogie des relations entre management et psychologie en France

Nathalie Ethuin & Karel Yon, La double nature de la formation syndicale à la CGT et à FO. Entre militantisme et professionnalité

Guy Brucy, Former une élite ou former la masse des salariés ? Les contradictions de la formation en entreprises des années 1920 aux Trente glorieuses

Emmanuel Quenson, Les salariés des grandes entreprises face à l’individualisation de la formation

Ariel Sevilla, S’approprier des savoir-faire dans l’entreprise. Ouvriers temporaires et permanents de l’automobile devant la formation

Fabienne Maillard, La certification professionnelle pour tous comme instrument de la flexicurité. Eléments de réflexion sur un consensus improbable

Xavier Zunigo, L’étayage du rapport au travail des jeunes faiblement qualifiés. L’exercice du métier de formateur dans les dispositifs d’insertion et de formation professionnelle

Christian de Montlibert, L’institutionnalisation de la formation continue vingt ans après

Christian de Montlibert, Le centre de formation

document

Christophe Hanus, De faux frères ennemis. Sur les liens entre sociologues et journalistes

RS-41-42-_L’essor-de-la-formation-continue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *