n°45-46 – 2013 – 07

De la valorisation de la mobilité à la domination par la mobilité ou comment la mobilité dit, fait et dispose l’individu

Simon Borja, Guillaume Courty & Thierry Ramadier

L’actuelle « promotion » de la mobilité est autant ambigüe du coté de ses promoteurs qu’elle est diversement vécue et expérimentée par ceux qui doivent l’expérimenter. Il suffit de songer aux dispositifs valorisant la mobilité de certaines catégories sociales soutenus par nombre d’acteurs du champ du pouvoir (des fonctionnaires aux responsables politiques en passant par des associations de citoyens concernés) alors que dans le même temps, d’autres dispositifs ont pour objectifs de limiter les déplacements d’autres catégories, quitte à les stigmatiser quand bien même le nomadisme est au cœur de leur existence (les « gens du voyage » par exemple)…

RS45-46_2013_Borja-Courty-Ramadier-2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *