n°45-46 – 2016 – 09

LA RÉORGANISATION SPATIALE DES SÉGRÉGATIONS SOCIALES EN
HLM AU PRISME DE LA MOBILITÉ RÉSIDENTIELLE

PHILIPPE CORDAZZO

Le logement social, de part les enjeux qu’il revête et ses particularités dans les « politiques du logement », est aujourd’hui un objet de fortes tensions voire de contradictions. Toute la difficulté pour les communes étant d’assurer l’accès au logement social en priorité aux publics défavorisés, tout en favorisant la « mixité sociale » et la mobilité. Pour apporter des éléments de réflexion sur cette situation, ce travail exploratoire qui envisage les ségrégations au prisme des mobilités, s’est basé sur des données statistiques récentes, représentatives de la population (Recensement de la Population 2009). Ces éléments montrent clairement que la « mixité sociale » observée au niveau d’une commune est souvent apparente alors qu’à l’échelon des quartiers (IRIS), on observe une forme de réorganisation des ségrégations sociales. Celle-ci s’accompagne d’une moindre mobilité résidentielle dans le logement HLM.

RS45-46_2013_Cordazzo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *