n°43-44 – 2012 – 07

Quelles réponses (euro-)syndicales à la modération salariale ?

Anne Dufresne

La modération salariale, dynamique centrale dans le processus de la mondialisation, s’est installée comme nouvelle norme dans toute l’Europe, au cours de ces dernières décennies. Le salaire est devenu une variable d’ajustement de l’Union économique et monétaire. Cet article traite dans un premier temps des objectifs économiques invoqués (compétitivité, stabilité monétaire) pour imposer cette modération des salaires au travers de politiques nationales de plus en plus dirigées par les organes dirigeants de l’UE. Puis, il interroge les stratégies déployées par les organisations syndicales européennes (coordination des négociations collectives, salaire minimum européen), touchées au coeur depuis le Traité de Maastricht jusqu’à la récente gouvernance économique européenne.

RS43-44_quelles-reponses-syndicales_Dufresne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *